Le jardin communautaire du Poteau rose


Charte du jardin communautaire le Poteau rose pour les adhérents jardiniers
28 février 2007, 12:03
Filed under: L'association

La présente charte engage les jardiniers dans une démarche citoyenne d’appropriation collective et de gestion quotidienne du jardin communautaire de l’association Le Poteau rose.

Association Le Poteau rose
42/497 rue Baudouin IX (quartier Pont de Bois) – 59650 Villeneuve d’Ascq
Tél. 03 20 91 60 12 – courriel : jardindupoteaurose@gmail.com

Le jardinier signataire de la présente charte s’engage dans une démarche citoyenne d’appropriation collective et de gestion quotidienne du jardin communautaire de l’association Le Poteau rose.

Huit orientations complémentaires pour le jardin communautaire du Poteau rose.

Au mois de janvier 2005 l’association a défini 8 orientations pour la gestion et l’animation de ce jardin. En voici une déclinaison sous forme synthétique.

Un projet collectif
La notion de Jardin communautaire s’appuie sur une volonté d’implication forte des habitants non seulement dans la réflexion préalable aux premiers aménagements d’un jardin, mais aussi dans leur participation concrète à son animation régulière (plantations nouvelles, entretien, gestion de l’association, fêtes, activités annexes…). L’assemblée des jardiniers (qui se réunit une fois par mois en moyenne) est l’instance de décision permettant de réguler notre fonctionnement, mais aussi de valider nos activités.

Une nature à partager
Dans notre Jardin communautaire, nous mettons en place des pratiques respectueuses de l’environnement. Ainsi nous privilégions la culture de plantes indigènes (de la région) ; on n’établit pas une liste des « mauvaises herbes » par principe ; on n’utilise ni fongicides, ni pesticides, ni désherbants chimiques. Si déchets il y a, ils sont ramassés et triés. Les chiens sont interdits dans le jardin. Le garage de voiture sur le terrain est exceptionnel (pour décharger du matériel…).

Oser
Nous recherchons à valoriser les eaux de pluie; nous fabriquons et utilisons du compost (recyclage des déchets organiques) sur place. Ainsi, nous améliorons la qualité de la nature et de l’écosystème urbain.

Apprendre
Faire découvrir et sensibiliser à la nature en ville, (re)donner une connaissance juste du monde végétal par la pratique du jardinage, éduquer à l’environnement, contribuer à faire des habitants des éco-citoyens, sont « naturellement » des objectifs d’un jardin communautaire.

Inventer
Un jardin communautaire s’articule autour de valeurs de solidarité, de convivialité, de tolérance et de bonne entente entre les jardiniers. Ils cultivent le plaisir de se retrouver et de partager…

À proximité
Pour permettre une pérennité des plantations et autres aménagements réalisés par les habitants sur le jardin, celui-ci est protégé par une clôture.

Un jardin ouvert
L’objectif est d’ouvrir l’espace sur les quartiers aussi souvent et régulièrement que possible. Des jardiniers disposent d’une clef facilitant l’accès au jardin. Ces jardiniers rendent le jardin ouvert au public quand ils y sont présents. Ils peuvent répondre aux interrogations des visiteurs. Ils peuvent les sensibiliser aux activités pratiquées et au projet en général. Les jardiniers s’assurent du respect des plantations et de l’ambiance calme et reposante dans le jardin. Ils peuvent dans un cas extrême, et après avoir essayé sans succès des solutions plus douces, demander à un éventuel perturbateur de quitter le jardin.

Héritage
Depuis 10 ans, les AJONCs accompagnent la réalisation de jardins communautaires en Région-Nord-Pas-de-Calais. Nous nous reconnaissons dans cet héritage. « Les grandes idées naissent dans les rêves… elles sont enrobées d’affect et nous osons à peine y croire. Les grands créateurs sont ceux qui ont su rendre leur rêve porteur et ont su traduire leurs aspirations au niveau d’une réalité qui exige des outils exacts ». Charlotte Herfray in « Vous avez dit éducation populaire ? »

Les clefs de la réussite
Ce jardin communautaire est le fruit d’une concertation entre l’association et la municipalité de Villeneuve d’Ascq qui a abouti à la signature d’une convention de mise à disposition du terrain pour 5 ans. Toutes les décisions d’aménagement, de plantation, d’animation et de gestion du jardin sont prises par l’assemblée des jardiniers. Plusieurs réunions plénières par an se tiennent donc à cet effet. On y recherche le maximum de consensus. Cette assemblée est souveraine, les décisions prises en son sein s’appliquent à tous et ne peuvent pas être remises en cause en dehors de ce temps concerté.

Est appelé jardinier tout membre de l’association qui gère et anime le jardin du Poteau rose.

Être jardinier du jardin communautaire du Poteau rose, c’est s’inscrire dans la dynamique définie ci-dessus.

Ce statut lui donne notamment un droit d’accès privilégié au jardin. Chaque jardinier dispose d’une clef unique et s’engage à ne pas la dupliquer ni la confier à une personne non adhérente de l’association. Celle-ci est obtenue après 6 mois d’adhésion à l’association, la participation à au moins 2 assemblées des jardiniers et l’accord du bureau de l’association.
Chaque jardinier étant également responsable de la sécurité dans l’enceinte du jardin, chacun est donc tenu à la plus grande vigilance lors de sa présence sur le site. L’association le Poteau rose a contracté une assurance en matière de responsabilité civile pour couvrir les personnes présentes en cas d’incident ou d’accident survenant sur le site dans le cadre des activités décidées par l’assemblée des jardiniers.

En cas de non respect de cette présente charte, un jardinier pourra être invité à rendre sa clé.

Charte du jardin communautaire le Poteau rose pour les adhérents jardiniers